Les scories de la crise sanitaire sont perceptibles dans le bilan de la délinquance en Corrèze.

0
0
1
s2smodern

CORREZE Le constat est clair, une forme d’agressivité générale est enregistrée.

delinquance

Les scories de la crise sanitaire sont perceptibles dans le bilan de la délinquance en Corrèze.

Le constat est clair, une forme d’agressivité générale est enregistrée. Les atteintes volontaires à l’intégrité physique sont en hausse de près de 14 %...
Un constat d’autant plus alarmant lorsqu’il est question des violences intrafamiliales.

Salima Saa est la préfète de la Corrèze

Delinquance 2

Le rebond des violences intrafamiliales interroge :

+ 28 et demi % de faits enregistrés sur le département

+ 14 % à Brive (avec 164 faits enregistrés)

+ 106 % à Tulle (avec 60 faits)

la Corrèze reste un département relativement calme

Les statistiques confirment depuis plusieurs années cet état de fait. Pourtant, aujourd’hui la vigilance, ne serait-ce que par rapport au risque attentat, est de mise. Par ailleurs l’impact de la crise sanitaire et les données enregistrées depuis le début de l’année dans le domaine des violences notamment intrafamiliales apparaissent inquiétantes.

Le reportage de Stéphane Jacquemin

delinquance 1

Autre priorité affirmée la lutte contre les stupéfiants

130 amendes forfaitaires pour consommations ont été dressées cette année. 204 opérations de Police ont été menées.

La sécurité routière reste aussi toujours une priorité.

13 personnes ont perdu la vie sur les routes corréziennes depuis le début de l’année, c’est 4 de plus que la moyenne des 5 dernières années.

 

 

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Tous les tempos de la musique et de l'info

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE