• TOTEM
  • Martin Bonheur
    TOTEM

    Pour vous David met du sourire dans votre quotidien

    Sourire, Infos, Services et POP-ROCK-HITS

    Du lundi au vendredi entre 9h et 12h30

    En savoir +

  • Truc à la cool
    TOTEM

    En fin d'après-midi, Thierry Trucat vous raccompagne chez vous

    Infos, Loisirs, Trafic et POP-ROCK-HITS

    Du lundi au vendredi entre 16h et 19h

    En savoir +

  • Le Grand Réveil


    TOTEM

    A votre réveil,
    Corentin Monier et Maxime Dumartin
    vous informent dans la bonne humeur

    Infos locales, Météo, Trafic et POP-ROCK-HITS

    Du lundi au vendredi entre 6h et 9h
  • Debout là-dedans !
    TOTEM

    Vos proches ont du mal à se lever le matin ?

    Inscrivez-les pour qu'ils soient réveillés en direct

    dans le Grand Réveil sur TOTEM

    Du lundi au vendredi à 6h58

    En savoir +

Nos dernières infos

Les dernières infos récoltées par nos journalistes-reporters sur le terrain.

Il est en augmentation partout en France, l'Occitanie se classe au 1er rang

Il est en augmentation partout en France, l'Occitanie se classe au 1er rang

Lozère Selon le baromètre ISM – Maaf, l'apprentissage a progressé de 10 % dans notre région en 2016. C'est une embellie après plusieurs années de baisse consécutives.

En savoir plus


Le taux de fécondité est en baisse en France

Le taux de fécondité est en baisse en France

Aveyron Si la France est encore et toujours la championne d'Europe en matière de fécondité, le taux a toutefois baissé. Il était de 2 enfants par femme en 2014, il est aujourd'hui de 1,88. Ce qui montre que les jeunes femmes hésitent davantage à avoir des enfants.

En savoir plus


Moins de bébés, plus de vieux en France

Moins de bébés, plus de vieux en France

Aveyron C'est le résumé de la dernière fournée de chiffres publiés hier par l'Insee. La France compte 67 millions d'habitants au premier janvier 2018. C'est davantage qu'un an auparavant mais le problème c'est que la progression est plus lente en raison d'une baisse du nombre de naissances et d'une augmentation de nombre de décès.

En savoir plus


A Chanteix, les parents d'élèves se mobilisent

A Chanteix, les parents d'élèves se mobilisent

CORREZE Vendredi, ils ont appris que l'école communale pourrait perdre un enseignant et devenir, dès la rentrée prochaine, une école à classe unique.

En savoir plus


La fin des contrats aidés fragilise les SPA

La fin des contrats aidés fragilise les SPA

Cantal Des contrats aidés qui seront remplacés par le parcours emploi compétence. Les associations de droit privé comme la SPA n'y auront pas droit.

En savoir plus


La future grande scène de Corrèze se cherche un nom

La future grande scène de Corrèze se cherche un nom

CORREZE Le 1er juillet, les scènes des 7 collines à Tulle et des 13 Arches à Brive vont s’unir pour devenir Scène Nationale.

En savoir plus



Montauban : une infirmière agressée par un médecin en plein service

0
0
0
s2sdefault

Tarn-et-Garonne Les faits se seraient produits dans la nuit de mercredi à la clinique du Pont de Chaumes.

A Montauban, une infirmière aurait été agressée verbalement et physiquement par un médecin cette nuit à la clinique du Pont de Chaumes. Selon la CGT, le médecin l'aurait saisi au cou sans qu'on connaisse les raisons exactes de ce geste. Le syndicat a fait un signalement pour "danger grave et imminent" auprès de la direction.

Il demande la tenue d'un CHSCT extraordinaire, un comité d'hygiène et de sécurité, demain après-midi. L'infirmière qui est aussi déléguée du personnel est actuellement examinée par des médecins.

Des conditions de travail qui se dégradent

Mi-juillet, la CGT dénonce des conditions de travail qui se seraient dégradées liée à des suppressions de poste dans cet établissement privé du Groupe Elsan. Le syndicat dit avoir alerté la direction en lui demandant de réduire le nombre d’admission afin d’avoir un taux d’encadrement raisonnable. Récemment, une infirmière s’est retrouvée seul dans un service avec 29 patients à gérer.

En 2015, une partie du personnel de Clinique du Pont de Chaumes avait mené une grève de plus de 50 jours pour dénoncer les conditions de travail.

Joint par TOTEM, le directeur de la Clinique du Pont de Chaumes, Didier Godec ne souhaite faire aucun commentaire et précise qu’une enquête interne est en cours.