COUV MB

Martin Bonheur avec David Martin

du lundi au vendredi de 9h à 12h30

Il apporte de la joie et de la bonne humeur à vos matinées et échange avec vous et avec ses spécialistes autour du quotidien : vie pratique, cuisine, télé… Et s’amuser avec lui, peut vous permettre de gagner les plus beaux cadeaux !
Martin jusqu’à midi et demi, c’est la région qui sourit !
#totemMB


  • Flash info

    9:00
  • La récréation de 9h

    9:03
  • Télé Zap

    9:10
  • TOTEM Box

    9:20
  • Le Jardin Secret

    9:45
  • Flash info

    10:00
  • Service compris

    10:10
  • TOTEM Box

    10:20
  • Le micro dans le plat

    10:45
  • Flash info

    11:00
  • TOTEM à la demande

    11:10
  • TOTEM Box

    11:20
  • Télé Zap

    11:45
  • Flash info

    12:00
  • Le zapping

    12:10
  • TOTEM Info Midi

    12:30


    Peut-on parler politique au bureau ?

    0
    0
    0
    s2sdefault

    PODCAST En ces temps électoraux, les discussions politiques dans l’entreprise battent leur plein. Peut-on débattre sur la présidentielle au boulot ? Notre expert Droit du travail vous a répondu dans "Service Compris"

    A l’approche des élections présidentielles, la politique se retrouve dans toutes les conversations. 57% des salariés avouent en effet parler politique en entreprise. Mais y a-t-il des limites à ne pas franchir afin d’éviter de perturber le bon fonctionnement de l’organisation?

    Parlez c'est un droit 

    Au même titre que n’importe quel citoyen, un salarié jouit d’une liberté d’opinion et d’expression. En d’autres termes, son entreprise ne peut ni lui interdire ni le sanctionner pour s’être exprimé sur des faits politiques.

    Comme l'a rappelé ce matin notre expert Loïc Scoarnec dans Service Compris, le règlement intérieur ne peut d’ailleurs pas l’interdire. Le Code du Travail ne prévoit aucune sanction pour une personne souhaitant discuter politique à son bureau.

    Les limites de la politique au travail

    Cependant un salarié ne peut en aucun cas militer au sein de son entreprise pour tel ou tel candidat , ou tel ou tel parti. Il n'est pas question de distribuer des tracts, tee-shirts à slogan autour de la machine à café ou à la cantine.

    Un délégué syndical ne peut pas plus effectuer des distributions de tracts ou d'informations concernant des opinions politiques, des consignes de vote ou toute autre chose de même nature. 

    Un salarié peut être licencié pour son militantisme s’il crée un trouble caractérisé ou perturbe alors le fonctionnement de l’entreprise, comme le fait d’empêcher d’autres salariés de travailler.

    De la même façon, des injures ou des menaces peuvent être considérées comme allant au-delà de la simple liberté d’expression et conduire au licenciement des salariés.

    Ecoutez les conseils de notre expert

    Les conseils de nos experts pour simplifier votre quotidien, tous les matins à 10h10 dans Martin Bonheur

    Mots-clés: Présidentielle, Élections

    0
    0
    0
    s2sdefault