Loïc Minaudier roule fort sur le Dakar !

0
0
1
s2smodern

Après presque une semaine de course le pilote aveyronnais est second de sa catégorie, vingt-huitième au général.

Conditions de course et météo capricieuse n'ont pas arrêté Loïc Minaudier. Au terme de cinq étapes disputées au Paraguay et en Bolivie, il est bien classé. Hier soir, il occupait la deuxième place de la catégorie "Marathon" et la vingt-huitième au classement scratch. La semaine a été difficile pour le pilote aveyronnais qui roule sur 450 KTM. Les pistes pas toujours roulantes, l'altitude, le fech fech, la chaleur ou la pluie ont durci les conditions de course.

Enfer bolivien

Hier, la cinquième étape a été particulièrement éprouvante. Les concurrents n'ont disputé que la première spéciale : 219 kilomètres de course au lieu des 447 prévues sur le road book. Les organisateurs ont dû interrompre la course, en raison de précipitations importantes. Elles avaient rendu les pistes quasiment impraticables. Grâce à son expérience et quelques jolis coups de navigation, Loïc Minaudier a distancé certains de ses concurrents et accroché la roue des leaders.

Il a rejoint hier en fin d'après-midi Oruro, après avoir couvert quatre cents kilomètres de liaison sous la pluie.

Le pilote aveyronnais attaque tout en restant prudent. Son objectif premier reste de rallier cette année encore l'arrivée. Il espère accrocher une belle place en catégorie "Marathon" et rentrer dans les trente premiers au général.

 

La cinquième étape Tupiza-Oruro a été éprouvante

Loïc Minaudier fait le point sur sa première semaine de course

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Pop-Rock-Hits & infos locales

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE