Renault lâche la SAM

0
0
1
s2smodern

Un vrai coup de massue ce mardi soir pour la SAM : selon l'AFP, Renault annonce qu’il refuse de soutenir le projet de reprise de la fonderie aux côtés du candidat à la reprise Patrick Bellity.

Le constructeur estime que le projet "ne présente pas les conditions de pérennité et de sécurité nécessaires".
Le tribunal de commerce de Toulouse avait donné à Renault jusqu'à mercredi pour se prononcer. Dans un communiqué le constructeur "regrette la situation et mesure les conséquences de sa décision. Il entend poursuivre le dialogue avec les salariés de la SAM pour leur proposer des solutions alternatives d'emploi au sein du groupe.
Ce mardi, 150 salariés de la SAM se sont rassemblés devant la préfecture à Rodez pour manifester. Ils ont quitté les lieux en fin d’après-midi et devaient se retrouver mercredi matin devant leur usine.Les syndicats n'ont pas souhaité réagir à chaud avant de consulter le personnel mais évoquent une décision "scandaleuse".

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Tous les tempos de la musique et de l'info

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE