Elections législatives : pas de surprise dans le Cantal, les deux députés LR réélus à près de 70% des suffrages

0
0
1
s2smodern

Cantal Élections législatives : dans le Cantal, pas de surprises, les députés LR opposé à la Majorité présidentielle confortent leurs résultats.

 Le second tour des élections législatives, et dans le Cantal, carton plein pour les deux députés sortants LR. Vincent Desccoeur et Jean-Yves Bony ont facilement conservé leurs sièges face aux représentants de la majorité présidentielle.

Précisions de Joëlle Mège

Les sympathisants et supporters du député LR Vincent Descoeur et de sa suppléante Isabelle Lantuejoul, maire d’Arpajon-sur-Cère ont célébré cette victoire au café le Temps à Aurillac où Joëlle Mège a recueilli quelques réactions.

Les résultats de vos principales villes du Cantal

A Aurillac, Vincent Descoeur obtient 63 % des suffrages, contre 36,9 pour Michel Teyssedou sous l’étiquette Ensemble. Le député sortant LR arrive en tête sur tous les bureaux de vote d’Aurillac

A Arpajon-sur-cère, Vincent Descoeur largement plébiscité avec 71,3 %, il faut dire que c’est la commune de sa suppléante Isabelle Lantuejoul

Des gros scores pour le sortant à Jussac, 70,6 %. A noter que 4 électeurs sur 10 ne se sont pas déplacés dans la ville jussacoise.

A Maurs, 69,6 % pour Vincent Descoeur, il obtient 66,2 % à Ytrac.

1ère circonscription

Dans la première circonscription, Vincent Descoeur a obtenu un peu plus de 69 % des suffrages. En 2017, dans cette circonscription qui englobe la préfecture d'Aurillac, Vincent Descoeur avait été élu d'une courte tête (51,1%) face au candidat LREM. Le sortant est en tête par exemple dans tous les bureaux de vote d’Aurillac (63%)

Vincent Descoeur

Avec 31 % des voix, c’est une déception évidemment pour le candidat de la majorité présidentielle investi par Ensemble.

Michel Teyssedou

 

2ème circonscription

De son côté, Jean-Yves Bony a également été réélu facilement face à une représentante de la majorité présidentielle, la centriste Martine Guibert.

Jean-Yves Bony obtient 70,6% des voix contre 29,3% pour Martine Guibert. Mais la candidate n’avait ni dynamique nationale, ni réserve de voix.

Martine Guibert a peiné à convaincre.

Jean-Yves Bony avait hérité en 2017 de cette circonscription rurale, où il avait succédé à l'ancien secrétaire d’État Alain Marleix. Il comptait parmi ses soutien le président départemental Bruno Faure et de la région pour Laurent Wauquiez. Jean-Yves Bony ressort même plus fort de ce scrutin. Par rapport à 2017, il gagne 15 points au second tour.

Jean Yves Bony a fêté sa victoire à Mauriac où il a obtenu 72,3 % des voix, contre 27,6 % pour Martine Guibert.

Jean-Yves Bony

A Massiac, Jean-Yves Bony est en tête avec 65,6 %, contre 34,3 % pour Martine Guibert. Eégalement en tête à Riom-es-Montagnes avec 68,8 %, mais comptez 62 % d’abstention pour la ville du nord-cantal.

3 communes ont voté différemment des résultats par circonscription

A Pradiers, c’est Martine Guibert qui est arrivé devant Jean-Yves Bony. Martine Guibert qui obtient 62,9 % des voix, (17 votants) contre 37 % pour Jean-Yves Bony (10 électeurs)

A Roumégoux, Michel Teyssedou est arrivé en tête avec 55,3 % des voix, il arrive devant également à Rouziers avec 58,3 %.

A noter une participation à un peu plus de 46% sur les 2 circonscriptions du Cantal, une participation en baisse par rapport à 2017.

 

 

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

Tous les tempos de la musique et de l'info

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE